Cycle Recherche-Création : expériences et potentialités 11 mai 2023

Théâtre et recherche-création


Jeudi 11 mai 2023
9h00-12h00 Le Rize, mémoires, cultures, échanges
23 Rue Valentin Haüy, 69100 Villeurbanne


« A la recherche du mariage entre sciences sociales et théâtre. De VILLES# à Permis de construire, une histoire en cours »

 

Yoan Miot, enseignant-chercheur en urbanisme, Université Gustave Eiffel, Ecole d’urbanisme de Paris, membre du LATTS : Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés.

Arthur Fourcade, metteur en scène et comédien du Collectif X – Collectif de théâtre de Saint-Etienne.

Dans le cadre de la compagnie de théâtre stéphanoise « le Collectif X », un chercheur en urbanisme et un metteur en scène, a travaillé sur la réalisation de démarches de participation habitante via le théâtre dans des quartiers émargeant à la Politique de la Ville. Ce projet intitulé VILLES# s’est déroulé à Saint-Etienne (7 sessions dans les quartiers prioritaires entre 2013 et 2017), Billom, Strasbourg, Lyon (La Duchère) et Villeurbanne. Nous allons témoigner de cette expérience qui a tenté de croiser recherche scientifique et finalité artistique, ainsi que de notre collaboration pluridisciplinaire. Cela nous mènera sûrement à évoquer notre prochain projet qui mêlera lui-même théâtre et urbanisme, mais qui tentera une autre approche : “Permis de construire”, en résidence de recherche-création la saison prochaine au Rize.

 

« Donner une place à de nouvelles voix dans le champ de la création et de l’écriture contemporaines »


Pauline Noblecourt-Berjon est diplômée de l’ENS et l’ENSATT, docteure en théâtre, autrice et dramaturge. Ses recherches portent sur l’histoire des techniques et la question du genre au théâtre. Depuis quelques années, elle cherche avant tout à mettre son savoir-faire au service d’autres voix, soucieuse d’élargir le champ de ce qui est dit et représenté au théâtre : c’est notamment la démarche qui a présidé à la composition de TRAJECTOIRE(S) du projet Mi-Parcours, co-écrit avec de jeunes enfants récemment arrivés en France.

Maxime Mansion, comédien, metteur en scène de la Compagnie En Acte(s) et co-directeur du festival Les Contemporaines. 

La compagnie EN ACTE(S) cherche à mettre sur un pied d’égalité le travail de territoire, de participation des habitants et le travail de création artistique entre autres grâce à un principe de co-écriture. Cette co-écriture a pour principe de donner prise aux personnes avec lesquelles nous travaillons sur la structure de la fiction, de l’histoire racontée (et non pas nous baser sur leurs vécus pour raconter notre histoire ou inventer une forme). Nous sommes en effet intimement persuadés que la fiction a un sens politique très fort, et un potentiel libérateur que n’a pas le seul dialogue avec des expériences et des vécus. Mettre nos outils d’artistes au service des histoires qu’ont envie de raconter les gens avec qui nous travaillons permet de donner à entendre d’autres imaginaires, d’autres possibles, et d’autres futurs ; c’est aussi une dynamique à l’intérieur de laquelle nous cherchons à partager le
pouvoir et à sortir d’une répartition des tâches convenue. 

 

Pour rappel, le podcast L’enquête dans la recherche-création :https://soundcloud.com/marina_chauliac-yahoo-fr/lenquete-dans-la-recherche-creation 



Citer ce billet
floriebresteaux (2023, 5 mai). Cycle Recherche-Création : expériences et potentialités 11 mai 2023. Faire territoire, faire société. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d2ee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.