Séminaire 2017 : Séance 1

Écrire avec les sons en sciences sociales

Vendredi 20 janvier 2017
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h 30

Intervenant-e-s :  Alice Aterianus-Owanga (FMSH/IFAS, Johannesburg), Jorge P. Santiago (Université Lyon 2, EVS), Yaël Epstein et Laura Jouve-Villard (CMTRA, Lyon), Mylène Pardoen (ISH de Lyon, EVS).

Présentation de la séance

Picture 1(droite): Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Black or white », et reproduisant le clip de Michael Jackson sur scène ; Picture 2(droite) : Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Smooth Criminal »; Picture 3 (gauche): Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Remember the time » (Crédit photos : Alice Aterianus-Owanga)
  • Alice Aterianus-Owanga (FMSH/IFAS, Johannesburg) et Jorge P. Santiago (Université Lyon 2, EVS) : Présentation de l’ouvrage « Aux sons des mémoires. Musiques, archives et terrain » (PUL, coll. « Nouvelles écritures de l’anthropologie », 2016).
  • Yaël Epstein et Laura Jouve-Villard (CMTRA, Lyon) : Pratiques et enjeux de la collecte, de l’archivage et de la valorisation des musiques et des sons au Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes.
  • Mylène Pardoen (ISH de Lyon, EVS) : L’hétérographie : une autre façon d’écrire.

 

Vient de paraître : Mixité sociale, et après ?

Mixité sociale, et après ?

Éric Charmes & Marie-Hélène Bacqué

http://www.laviedesidees.fr/Mixite-sociale-et-apres.html

Les « ghettos » sont opposés à un idéal de mixité sociale. Mais celle-ci peut servir des valeurs et des intérêts très divers. Un nouvel ouvrage de la Vie des idées-Puf discute les notions de gentrification, de périurbanisation et de ségrégation.

http://www.laviedesidees.fr/local/cache-vignettes/L263xH400/arton3369-7922d.jpgAu cœur des débats publics actuels sur les modalités d’existence et de fonctionnement d’une communauté de citoyens se trouvent les questions urbaine et territoriale. Les « ghettos » sont ainsi opposés à un idéal de mixité sociale. Mais le succès des discours en faveur de cet idéal occulte le fait que la mixité peut servir des valeurs et des intérêts très divers.

Cet ouvrage souligne la complexité des processus en cause et déconstruit plusieurs idées reçues. Il éclaire les enjeux de la ville d’aujourd’hui pour dépasser la binarité de façade entre un « apartheid » dont on connaît les méfaits et des politiques de mixité sociale dont on surestime les avantages. En s’appuyant sur les recherches urbaines les plus récentes, les auteurs discutent les effets de dynamiques actuelles telles que la gentrification, la périurbanisation ou la ségrégation.

Continuer la lecture de Vient de paraître : Mixité sociale, et après ?

Séminaire – Séance n°7

Présentation et discussion de travaux doctoraux

Vendredi 13 mai 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenantes : Jaeeun Park (CMW), Sidonie Bochaton (ArAr), Huana Carvalho (EVS), Élodie Dupuit (EVS).

Présentation de la séance

La dernière séance du séminaire fournit l’occasion aux doctorant-e-s inscrit-e-s au séminaire de discuter leurs travaux auprès du public de l’Atelier 6 s’ils n’ont pas pu le faire dans les autres séances. Venez (tout aussi) nombreux/euses !

‐ 9h00 – 9h40 : Jaeeun Park (CMW), « Le quartier comme l’objet de préoccupation éducative : le cas de trois quartiers de Séoul ».

‐ 9h40 – 10h20 : Sidonie Bochaton (ArAr), « Le rôle des abbayes d’Abondance et de Sixt dans la mise en valeur culturelle de deux
vallées savoyardes ».

‐10h20 – 10h30 : pause

‐10h30 – 11h10 : Huana Carvalho (EVS), « Financiarisation et politique du logement. Éclairages à partir des cas français et brésilien ».

‐11h10 – 11h50 : Élodie Dupuit (EVS), « La participation et la représentation politique des non‐riverains dans les projets d’urbanisme et d’aménagement et dans l’action des collectivités locales : le cas du périurbain ».

Conférence – Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Autour de l’ouvrage d’Anne Raulin paru aux éditions le Bord de l’Eau, 2016

Séminaire conjoint Atelier 3 – Atelier 6

Mercredi 11 mai 2016, 14h
IUT Lyon 3, Salle 104
88, rue Pasteur, Lyon 7e

Anne Raulin
(Université Paris Ouest Nanterre – La Défense)

http://www.editionsbdl.com/images/files/books/478.9d1511e5.png?ts=1461582026
Crédits : Ed. le Bord de l’Eau, 2016

L’après-Seconde Guerre mondiale a vu aux Etats-Unis une mobilisation des sciences humaines — associant chercheurs européens (Adorno, Horkheimer, etc.) et américains — dans le but de comprendre les causes de l’antisémitisme et du racisme et leurs conséquences sur la société. Dans ce contexte, Kardiner, psychanalyste formé auprès de Freud et promoteur du rapprochement entre psychanalyse et anthropologie, a cherché à mesurer l’impact de la hiérarchie raciale et sociale sur le psychisme et dans l’inconscient de ceux qu’elle opprime. Inventant une méthodologie psychobiographique entre cure analytique et enquête sociale,  il en révèle les effets dévastateurs dans la relation entre Noirs et Blancs.

Continuer la lecture de Conférence – Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Séminaire – Séance n°6

Européanisation : réalité ou mantra?

Vendredi 15 avril 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenant-e-s : Emmanuelle Boulineau (EVS), Clément Corbineau (EVS), Vasil Garnizov (New Bulgarian University)
et Anahita Grisoni (EVS).

Présentation de la séance

La séance discutera des utilisations et de la pertinence du concept d’européanisation au croisement de plusieurs disciplines (géographie, sociologie, anthropologie).

– Emmanuelle Boulineau (EVS, ENS de Lyon, Géographie): « L’européanisation, quel apport à la géographie? ».

– Clément Corbineau (EVS, Université Lumière Lyon 2, Géographie) : « Les multiples facettes de l’européanisation économique aux périphéries de l’Union européenne ».

– Vasil Garnizov (New Bulgarian University, Anthropologie): « L’européanisation : la perspective des européanisés. Le cas bulgare. »

– Anahita Grisoni (EVS, ENS de Lyon, Sociologie): « Ce que l’Europe fait aux mouvements sociaux : le cas de l’association Presidio Europa ».

Thèse CIFRE (2017-2019) – RIZE

Offre CIFRE (3 ans)
Appel à candidature pour un doctorat en sciences humaines et sociales

RIZE_these2016Le Rize, équipement culturel de la ville de Villeurbanne, développe depuis 2009 des résidences de chercheurs/euses dans le cadre de ses activités scientifiques. Chaque année, il accueille en stage long deux ou trois étudiant-e-s de Master recherche en sciences humaines et sociales, ainsi qu’un-e doctorant-e en thèse CIFRE tous les trois ans. A partir de la rentrée universitaire 2016/2017, l’équipe du RIZE souhaite recruter une nouvelle personne en doctorat pour la durée de sa thèse (3 ans), dans le cadre d’un contrat CIFRE. Les axes de recherche et les conditions de collaboration avec le Rize sont exposés dans l’appel à candidature ci-dessous.

Appel à candidature : Cliquer ICI.

Pour plus d’informations, contacter : 
– Anne-Pascale Jacquin : ap.jacquin@mairie-villeurbanne.fr (tél : 04 37 57 17 02).
-Vincent Veschambre : vincent.veschambre@mairie-villeurbanne.fr (tél : 04 37 57 17 01).

Le site internet du RIZE : http://lerize.villeurbanne.fr

Conférence – « La danse au travail »

La danse au travail : analyse anthropologique des conditions de production du savoir-faire

Séminaire conjoint Atelier 6 – Atelier 7

Mardi 5 avril 2016, 14h
Université Lyon 3
Amphithéâtre Doucet-Bon (1er étage)
18, rue Chevreul, Lyon 7e

Georgiana Wierre-Gorre
(Université Blaise Pascal Clermont 2, laboratoire ACTé)

Aujourd'hui à deux mains
Photo : Quentin Bertoux (http://www.houbin-nondenom.com/aa2m.html)

A partir d’une recherche impliquée sur le projet de documentation filmique des gestes de métier faits « à blanc » de la chorégraphe Pascale Houbin, projet intitulé Aujourd’hui à deux mains, Georgiana Wierre-Gorre propose de réfléchir sur la manière dont la chorégraphe réussit, sous des contraintes temporelles très serrées, à transformer un savoir-faire et une expertise artisanaux en savoir-faire dansé, ou, du moins, l’illusion de celui-ci. Quelles sont les conditions de production, interactionnelles et intersubjectives, de ces gestes « dansés » ? Quelles sont les procédures opérationnelles à l’œuvre ? Quels sont les ressorts de ce travail chorégraphique ? Continuer la lecture de Conférence – « La danse au travail »

Vient de paraître : De Bonn à Berlin (Antoine Laporte)

De Bonn à Berlin
Le transfert d’une capitale (1990-2010)

Antoine Laporte

Presses Universitaires du Midi

De Bonn à Berlin

Comment la ville de Berlin est-elle redevenue capitale de l’Allemagne unifiée ? Pourquoi cette ville a-t-elle été choisie, au prix d’un vote si serré, pour accueillir les principales institutions fédérales ? En quoi quitter Bonn pour une ville beaucoup plus vaste et peuplée a pu changer les pratiques liées au pouvoir ?

En 1999, le gouvernement et le parlement allemands quittent la petite ville rhénane de Bonn pour s’installer à Berlin, la plus grande agglomération du pays. Cet événement, directement consécutif de la réunification de 1990, constitue un des jalons importants de l’histoire politique et urbaine de l’Allemagne contemporaine. Il a d’une part contribué à la métamorphose de Berlin, tant marquée par la Seconde Guerre mondiale puis la guerre froide, et d’autre part, a mené à la gestion de l’état original de « post-capitale » à Bonn.

Pour Berlin, redevenir capitale contribue à se confronter à son passé de siège du pouvoir nazi et est-allemand tout en se réinventant. La ville dresse donc, dans les années 2000, le bilan du fonctionnement d’un centre de décision moderne appuyé sur une myriade de métiers dont la marche quotidienne se fond dans son tissu urbain.

Antoine Laporte est maître de conférences en géographie à l’École normale supérieure de Lyon. Ses travaux portent sur les rapports entre État et territoires en Europe, la géographie politique des capitales d’État et les questions de fédéralisme et de décentralisation en Allemagne et en France.

Sommaire : cliquer ici.
Introduction : cliquer ici.

Séminaire – Séance n°5

Mobilité et questions de méthodologie

Vendredi 11 mars 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenant-e-s :
M.-P. Gibert (EVS) ; M.-H. Chevrier (EVS) ; F. Guy (EVS) et F. Ollivon (EVS).

Présentation de la séance

Cette séance est pensée comme un dialogue entre 3 présentations, chacune d’elle s’articulant autour de trois axes communs, regardés à l’aune de nos terrains d’étude respectifs et des références que nous mobilisons pour l’appréhender. Il s’agira donc pour chacun.e de penser les mobilités au prisme 1/ des jeux d’échelles, 2/ du sens que les mobilités ont pour ceux qui les réalisent, et 3/ du couple mobilité-immobilité. Continuer la lecture de Séminaire – Séance n°5

Séminaire – Séance n°4

Bidonville. Chabola. Cortiço.
Interroger la ville à travers des lieux
catégorisés

Vendredi 12 février 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenantes :
F. Belmessous (EVS-RIVES) ; E. Roche (Triangle-INSA) ;
A. Matesanz Parellada (UPM-ETSAM) ; O. Paris (EVS-Lyon 3).

Présentation de la séance

Historiquement il existe dans l’espace urbain des lieux et des types d’habitat qui échappent à la planification et à l’aménagement volontariste (public ou privé) et qui demeurent difficiles à définir scientifiquement. En effet, le chercheur est souvent contraint pour désigner son objet d’investigation d’utiliser les mots des autres : des pouvoirs publics, des acteurs économiques, des médias, des habitants. L’objectif de ce séminaire est de réfléchir à cette question des catégories de connaissance et des catégories d’action, au travers de dénomination issues de l’administration dans un souci de comptabilisation (cortiço) ou encore de gestion / résorption (bidonvillechabola).

Pourquoi ces lieux et/ou leurs habitants sont-ils devenus le paradigme d’un espace stigmatisé et stigmatisant ? Comment sont-ils l’objet de régulations (en termes de contrôle et de normalisation) ? Comment sont-ils insérés dans la ville ? Continuer la lecture de Séminaire – Séance n°4

Vient de paraître : Géo-Photographies (Danièle Méaux)

Géo-Photographies
Une approche renouvelée des territoires

Danièle Méaux

Filigranes Éditions (2015)

Geophotographie_D_MeauxLe paysage est très présent dans le champ de la photographie contemporaine. Mais c’est moins l’inscription dans un genre traditionnel qui retiendra ici l’attention que le notable tournant des pratiques qui s’est opéré au fil des quarante dernières années. Que ce soit dans le cadre de commandes ou de projets personnels, nombreux sont les photographes qui s’orientent aujourd’hui vers une investigation du territoire et une écoute méthodique de ses évolutions. À travers la réévaluation des apparences visibles amenée par le médium, les organisations spatiales se trouvent questionnées ; l’image propose ainsi une nouvelle forme de réflexion géographique. Continuer la lecture de Vient de paraître : Géo-Photographies (Danièle Méaux)

Vient de paraître : Patrimonialisations croisées (dir. O. Givre et M. Regnault)

Patrimonialisations croisées
Jeux d’échelles et enjeux de développement

(dir.) Olivier Givre et Madina Regnault

Presses Universitaires de Lyon (PUL)

La notion de « patrimonialisation » désigne certes une tendance à la production croissante de « patrimoines », par des acteurs hétéroclites (institutions nationales ou internationales, acteurs locaux, société civile) et à des échelles locales et globales fortement intriquées. Mais le terme a également intégré le vocabulaire des sciences sociales, au croisement de plusieurs champs de recherche et de nombreux débats théoriques et méthodologiques. Normative pour les uns, heuristique pour les autres, la question de la patrimonialisation est loin de faire consensus. Les processus patrimoniaux constituent néanmoins un observatoire privilégié des rapports entre affirmation de valeurs et prescription de normes, entre situations locales et dynamiques globales. Continuer la lecture de Vient de paraître : Patrimonialisations croisées (dir. O. Givre et M. Regnault)

Patrimonialisations plurielles : actualités et questions de recherche

Vendredi 11 décembre 2015
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 10 h – 13 h
Organisateur : Olivier Givre (Université Lumière Lyon 2 – EVS)

Atelier DAC (Discussions, actualités, controverses) :

-Vincent Veschambre (ENSAL, EVS-LAURE) : “L’ANR PLUPATRIMONIAL : une rencontre entre droit et sciences de l’espace (géographie, aménagement, urbanisme, architecture, sociologie urbaine)”.

-Bastien Couturier (ENSAL, EVS-LAURE) : “Monuments historiques radiés : Caractérisation de la valeur monumentale par l’étude des annulations de protection”.

-Olivier Givre (Université Lumière Lyon 2, EVS) : Présentation de l’ouvrage “Patrimonialisations croisées : jeux d’échelles et enjeux de développement (PUL, 2015)”.

Atelier DOC

-Suzanne Monnot (ENSAL, EVS-LAURE) : “Constructions en terre en Arménie: de l’héritage au patrimoine pour dynamiser les territoires ?”

Compte rendu de la séance

Continuer la lecture de Patrimonialisations plurielles : actualités et questions de recherche

Grands ensembles en Europe, regards croisés

13 novembre 2015
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 10 h – 13 h
Organisatrice : Suzanne Monnot (EVS-LAURE)

Programme :

Atelier DAC (Discussions, actualités, controverses) :

-Bianca Botea (Université Lumière Lyon 2, EVS, anthropologue) : Parcours de recherche  dans les quartiers en renouvellement urbain. Nouvelles pistes de recherche (autour du numéro thématique de la revue Parcours anthropologiques, n°10, 2015 : “Ethnographies du changement et des attachements. Terrains urbains”).

-Jana Kapickova (Université Charles de Prague & Université Paris Est, Lab’Urba, géographe, chercheuse invitée à EVS) : La problématique socio-spatiale de la rénovation urbaine des espaces publics dans les grands ensembles. Etude comparative entre le cas La Plaine-du-Lys en France (Seine et Marne) et Jizni Mesto a la République Tchéque (Prague).

-Nouné Chilingaryan (ENSAL, EVS-LAURE, architecte) : La modernité passéiste de la Maurelette :  une expérimentation emblématique  du logement social à la période transitoire.

Atelier Doc

-Diego Miralles Buil (Université Lumière Lyon 2, EVS-BioGéophile, géographe) : Les coopératives d’habitation comme vecteur d’accès au logement abordable en Catalogne espagnole. De l’accession à la propriété privée à la valeur d’usage.

Compte rendu de la séance : Cliquer ICI.

 

Carnet de recherche de l'atelier 6 de l'UMR 5600 Environnement ville société – Faire territoire, faire société