SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 6

Patrimoine(s) négatif(s): le négatif de quoi?

Vendredi 14 avril  2017
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 14h – 17h30

Intervenant-e-s : Dominique Chevalier (MCF-HDR, EVS), Aliou Gaye (Doctorant, Lyon2, EVS), Racha Royer (Doctorante, Lyon2, EVS), Bastien Caumont (Doctorant, Lyon2, EVS), Benjamin Tremblay (Doctorant, Centre Max Weber – Lyon 2)

Présentation de la séance

Le mémorial de Rivesaltes (Auteur : Dominique Chevalier )

À la suite du procès Barbie (1987), le passé, ce « pays étranger » pour reprendre le titre d’un ouvrage de David Lowenthal [1985], est devenu une force plus puissante que jamais pour envisager le monde contemporain et à venir. L’évocation désormais récurrente du passé dans l’espace public occasionne en effet un changement de significations dans l’appréhension du patrimoine, lequel ne consiste plus seulement en une préservation des objets, mais devient une création, une construction en soi. Le patrimoine n’est dès lors plus seulement appréhendé comme un ensemble d’éléments ou d’artefacts transmis du passé au présent, mais comme un processus, une création permanente visant à répondre à des besoins contemporains [Ashworth, 2012, p. 187]. Ce passé, associé aux différentes formes de patrimoines qu’il embrasse et génère, présente des ressources à la fois culturelles, touristiques et mémorielles. Pour reprendre les propos d’Olivier Lazzarotti, « le tourisme dit culturel et sa rencontre avec le patrimoine participent à la construction du Monde contemporain » [Lazzarotti, 2010].

Continuer la lecture de SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 6

SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 5

 Conditions (et sensibilités) animales comparées

Vendredi, 31 Mars  2017
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon

salle 302 (3e étage)

Horaires : 9h – 12h30

Séance coordonnée par Olivier Givre et Anahita Grisoni

Intervenant-e-s :Olivier Givre (Lyon2-EVS), Anahita Grisoni (chercheure associée, EVS), Jérôme Michalon (chercheur associé, Centre Max Weber), Alice Franck (Paris1-PRODYG), Jean Gardin (Paris1-LADYSS)

Présentation de la séance

La question de la place et du statut des animaux fait actuellement l’objet de nombreux (et vifs) débats, tant dans l’espace public, médiatique et politique, qu’en sciences sociales. Entre l’hypothèse d’un « tournant animaliste » appelant à reconsidérer le « point de vue animal » dans la production des connaissances en sciences sociales (sociologie, anthropologie, géographie, histoire, etc.), et la réaffirmation de frontières homme-animal (culturelles et biologiques) établies au long cours, cette question se présente aujourd’hui comme un véritable marqueur épistémologique.

Crédits photos : Olivier Givre

Cependant, la dimension comparative demeure un aspect relativement peu développé des études actuelles portant sur les relations hommes-animaux en sciences sociales. Au-delà d’approches situées, en quoi les rapports entre humains et animaux mobilisent-ils ou révèlent-ils des catégories culturelles et sociales plurielles et souvent conflictuelles ? En quoi, au-delà des configurations locales, s’inscrivent-ils désormais dans des enjeux globaux, autour de la notion de bien-être animal, de la préservation des espèces menacées ou encore des circulations mondiales d’animaux et de « produits animaux » (notamment dans le domaine alimentaire) ?

Continuer la lecture de SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 5

« Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »

« Ré-imaginer l’habitat précaire » est une session thématique du colloque franco-brésilien « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »  inscrite dans le programme d’activités de l’atelier 6 d’EVS.

ATTENTION : Le lieu du colloque ICHT a changé ! Ce n’est plus Université Lyon 3, Amphithéâtre Huvelin 15 quai Claude Bernard Lyon 7e  mais
Amphithéâtre Doucet-Bon
18 rue Chevreul, Lyon 7e

Deux autres sessions (« Imageries, mémoires, projections et projets » le 12 avril matin et « La ville douce » le 13 avril matin, au programme de l’Atelier 1 d’EVS), ainsi que des expérimentations proposées par le Studio IMU Expériences sensibles en partenariat avec le Rize (le 12 avril après-midi) composent le programme d’ICHT 2017.

Dans la continuité d’une première édition tenue à São Paulo en mars 2016, l’ambition du colloque est de réaffirmer la place des poétiques urbaines dans la fabrique contemporaine des villes, en se focalisant sur les imaginaires, les images matérielles et les approches sensibles du quotidien urbain.

Continuer la lecture de « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »

SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 4

De la ville industrielle à la ville créative, les ressorts sociaux de l’innovation

Vendredi 17 mars  2017
Lieu : Saint-Etienne, Campus Carnot,  Salle D03 Telecom Saint-Etienne,  25 rue Dr Rémy Anino
Horaires : 13h30 – 16h00

Intervenant-e-s : Georges GAY (Université Jean Monnet Saint-Etienne-EVS) ; Sylwia Kaczmarek (Univ de Lodz, Pracownia Rewitalizacji Miast-Atelier de Revitalisation Urbaine);  Giovanni Sechi (Université Jean Monnet Saint-Etienne-EVS)

Présentation de la séance

La ville créative, substitut convenu de la ville industrielle en mal de redéveloppement et en quête d’attractivité, se présente comme un objet hybride où s’associent action, voire injonction, et réflexion. Le mot, en effet se décline en une panoplie  de pratiques qui vont de l’organisation d’évènements à la production de configurations spatiales favorisant et exprimant l’émergence d’une ainsi nommée classe créative et dont les commentateurs sont aussi, souvent, les protagonistes.

1. La Biennale du Design, installation
2.les participants de l’Atelier 6 à la Biennale du Design de Saint-Étienne »
Crédits photos : L. Coudroy de Lille, 2017

La répétition des expériences appelle cependant un retour critique sur cette figure du devenir de la ville post-industrielle. C’est cette démarche s’appuyant sur une mise à distance initiale de l’objet « ville créative » que propose le séminaire « De la ville industrielle à la ville créative : les ressorts sociaux de l’innovation », mais en se tenant sur le site du quartier « créatif » de la Manufacture à Saint-Etienne, qui plus est pendant la Biennale de Design, il propose aussi de mettre la dimension réflexive à l’épreuve d’une immersion « dans le terrain ».

Continuer la lecture de SÉMINAIRE 2017 : SÉANCE 4