Archives de catégorie : Activités et productions

Université d’automne RETEV (25 au 27 octobre 2017 – ENS de Lyon)

Université d’automne RETEV – Réformes Territoriales en Europe et dans ses Voisinages

Dans le cadre du projet formation-recherche financée par la région Auvergne Rhône Alpes (CMIRA COOPERA) , une université d’automne « Réformes Territoriales en Europe et dans ses Voisinages » aura lieu à l’ENS de Lyon du 25 au 27 octobre 2017 sur les thèmes suivants:

Mercredi 25 octobre, 9h30-17h30,  salle D8.001 site Buisson

Actualités des réformes territoriales en Europe et dans ses voisinages

Jeudi 26 octobre,  9h30-17h30, amphi Descartes, site Descartes

Les réformes territoriales au Maghreb : enjeux, acteurs, recompositions

Vendredi 27 octobre, 9h30- 17h30,  salle D8.008 site Buisson

                                                         Les réformes territoriales en Europe : démarches, modèles, innovations

Cliquer ici pour voir le programme .

L’accès libre sous réserve de place disponible.

contactemmanuelle.boulineau@ens-lyon.fr

SÉMINAIRE 2017/2018 : SÉANCE 2

Le vote FN au village. Trajectoires de ménages populaires du périurbain

Mardi 7 novembre 2017
Lieu : EVS-Rives, ENTPE, Vaulx-en-Velin
Horaires : 14h00- 17h00

Intervenants : Violaine Girard, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Rouen, membre du Groupe de recherche innovations et sociétés (GRIS)

Discutants : Éric Charmes (ENTPE, RIVES-EVS UMR 5600)

Présentation de la séance

Lors de cette séance Violaine Girard présentera le livre qu’elle a publié en 2017 aux Editions du Croquant et intitulé : Le vote FN au village. Les ménages modestes du périurbain sont devenus, au fil des succès électoraux du FN, une figure centrale des commentaires médiatiques. Peu d’enquêtes sérieuses se sont pourtant intéressées à leurs conditions de travail, à leurs parcours résidentiels et aux devenirs de leurs enfants. Basé sur un travail de terrain de longue durée, le livre de Violaine Girard restitue les trajectoires des salariés d’un parc d’activité comme il en existe beaucoup à la périphérie des grandes villes. Continuer la lecture de SÉMINAIRE 2017/2018 : SÉANCE 2

Vient de paraître : « Géographie du souvenir »

Géographie du souvenir

Ancrages spatiaux
des mémoires de la Shoah

DOMINIQUE CHEVALIER
PREFACE DE DENIS PESCHANSKI

La mondialisation des mémoires de la Shoah, telles que représentées dans des musées et des mémoriaux nationaux, constitue une caractéristique majeure des dimensions contemporaines de ce phénomène. Leur répartition actuelle de par le monde témoigne de la diffusion importante de ces « lieux de mémoire ». Ce livre présente tout d’abord ces nombreux lieux du souvenir, leur géographie, leur agencement, mais aussi leurinsertion dans leur environnement urbain, la manière dont ils sont mis en scène par des pouvoirs nationaux ou municipaux et en fonction de quelles visées idéologiques. Mais il s’agit également d’appréhender les manières dont les visiteurs perçoivent et se représentent ces lieux, en fonction de leur propre histoire. C’est donc à la fois à un panorama des musées et mémoriaux de la Shoah dans le monde que ce livre convie le lecteur, mais aussi à une analyse sensible de la manière dont ils sont pratiqués et insérés dans la ville. De Budapest à Washington, de Jérusalem à Paris, les situations sont toutes différentes et combinent à la fois des agencements spécifiques, des narrations, des émotions, des valeurs, des croyances et des appartenances. Continuer la lecture de Vient de paraître : « Géographie du souvenir »

« Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »

« Ré-imaginer l’habitat précaire » est une session thématique du colloque franco-brésilien « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »  inscrite dans le programme d’activités de l’atelier 6 d’EVS.

ATTENTION : Le lieu du colloque ICHT a changé ! Ce n’est plus Université Lyon 3, Amphithéâtre Huvelin 15 quai Claude Bernard Lyon 7e  mais
Amphithéâtre Doucet-Bon
18 rue Chevreul, Lyon 7e

Deux autres sessions (« Imageries, mémoires, projections et projets » le 12 avril matin et « La ville douce » le 13 avril matin, au programme de l’Atelier 1 d’EVS), ainsi que des expérimentations proposées par le Studio IMU Expériences sensibles en partenariat avec le Rize (le 12 avril après-midi) composent le programme d’ICHT 2017.

Dans la continuité d’une première édition tenue à São Paulo en mars 2016, l’ambition du colloque est de réaffirmer la place des poétiques urbaines dans la fabrique contemporaine des villes, en se focalisant sur les imaginaires, les images matérielles et les approches sensibles du quotidien urbain.

Continuer la lecture de « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre – ICHT2017 »

Vient de paraître : « Entre Est et Ouest : une européanisation urbaine »

Revue Géographique de l’Est (vol. 56 / n°3-4 | 2016:« Entre Est et Ouest : une européanisation urbaine »

Sous la direction de Lydia Coudroy de Lille

https://rge.revues.org/5813

Lettonie, Photo L. Coudroy
L’européanisation par les infrastructures : le Rail Baltica à Jelgava, Lettonie (Photo : Lydia Coudroy de Lille, 2016)

Le dernier numéro de la Revue Géographique de l’Est dont le dossier scientifique est intitulé « Entre Est et Ouest : une européanisation urbaine » (Ed. Lydia Coudroy de Lille). Il rassemble des contributions de plusieurs membres de l’Atelier 6 réalisées dans le cadre du Groupe De Recherches International du CNRS « Espace et réseaux urbains » (France, Russie, Ukraine, Allemagne, Hongrie).

Continuer la lecture de Vient de paraître : « Entre Est et Ouest : une européanisation urbaine »

Séminaire 2017 : Séance 1

Écrire avec les sons en sciences sociales

Vendredi 20 janvier 2017
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h 30

Intervenant-e-s :  Alice Aterianus-Owanga (FMSH/IFAS, Johannesburg), Jorge P. Santiago (Université Lyon 2, EVS), Yaël Epstein et Laura Jouve-Villard (CMTRA, Lyon), Mylène Pardoen (ISH de Lyon, EVS).

Présentation de la séance

Picture 1(droite): Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Black or white », et reproduisant le clip de Michael Jackson sur scène ; Picture 2(droite) : Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Smooth Criminal »; Picture 3 (gauche): Michael Anicet et sa troupe exécutant la chorégraphie de « Remember the time » (Crédit photos : Alice Aterianus-Owanga)
  • Alice Aterianus-Owanga (FMSH/IFAS, Johannesburg) et Jorge P. Santiago (Université Lyon 2, EVS) : Présentation de l’ouvrage « Aux sons des mémoires. Musiques, archives et terrain » (PUL, coll. « Nouvelles écritures de l’anthropologie », 2016).
  • Yaël Epstein et Laura Jouve-Villard (CMTRA, Lyon) : Pratiques et enjeux de la collecte, de l’archivage et de la valorisation des musiques et des sons au Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes.
  • Mylène Pardoen (ISH de Lyon, EVS) : L’hétérographie : une autre façon d’écrire.

 

Vient de paraître : Mixité sociale, et après ?

Mixité sociale, et après ?

Éric Charmes & Marie-Hélène Bacqué

http://www.laviedesidees.fr/Mixite-sociale-et-apres.html

Les « ghettos » sont opposés à un idéal de mixité sociale. Mais celle-ci peut servir des valeurs et des intérêts très divers. Un nouvel ouvrage de la Vie des idées-Puf discute les notions de gentrification, de périurbanisation et de ségrégation.

http://www.laviedesidees.fr/local/cache-vignettes/L263xH400/arton3369-7922d.jpgAu cœur des débats publics actuels sur les modalités d’existence et de fonctionnement d’une communauté de citoyens se trouvent les questions urbaine et territoriale. Les « ghettos » sont ainsi opposés à un idéal de mixité sociale. Mais le succès des discours en faveur de cet idéal occulte le fait que la mixité peut servir des valeurs et des intérêts très divers.

Cet ouvrage souligne la complexité des processus en cause et déconstruit plusieurs idées reçues. Il éclaire les enjeux de la ville d’aujourd’hui pour dépasser la binarité de façade entre un « apartheid » dont on connaît les méfaits et des politiques de mixité sociale dont on surestime les avantages. En s’appuyant sur les recherches urbaines les plus récentes, les auteurs discutent les effets de dynamiques actuelles telles que la gentrification, la périurbanisation ou la ségrégation.

Continuer la lecture de Vient de paraître : Mixité sociale, et après ?

Séminaire – Séance n°7

Présentation et discussion de travaux doctoraux

Vendredi 13 mai 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenantes : Jaeeun Park (CMW), Sidonie Bochaton (ArAr), Huana Carvalho (EVS), Élodie Dupuit (EVS).

Présentation de la séance

La dernière séance du séminaire fournit l’occasion aux doctorant-e-s inscrit-e-s au séminaire de discuter leurs travaux auprès du public de l’Atelier 6 s’ils n’ont pas pu le faire dans les autres séances. Venez (tout aussi) nombreux/euses !

‐ 9h00 – 9h40 : Jaeeun Park (CMW), « Le quartier comme l’objet de préoccupation éducative : le cas de trois quartiers de Séoul ».

‐ 9h40 – 10h20 : Sidonie Bochaton (ArAr), « Le rôle des abbayes d’Abondance et de Sixt dans la mise en valeur culturelle de deux
vallées savoyardes ».

‐10h20 – 10h30 : pause

‐10h30 – 11h10 : Huana Carvalho (EVS), « Financiarisation et politique du logement. Éclairages à partir des cas français et brésilien ».

‐11h10 – 11h50 : Élodie Dupuit (EVS), « La participation et la représentation politique des non‐riverains dans les projets d’urbanisme et d’aménagement et dans l’action des collectivités locales : le cas du périurbain ».

Conférence – Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Autour de l’ouvrage d’Anne Raulin paru aux éditions le Bord de l’Eau, 2016

Séminaire conjoint Atelier 3 – Atelier 6

Mercredi 11 mai 2016, 14h
IUT Lyon 3, Salle 104
88, rue Pasteur, Lyon 7e

Anne Raulin
(Université Paris Ouest Nanterre – La Défense)

http://www.editionsbdl.com/images/files/books/478.9d1511e5.png?ts=1461582026
Crédits : Ed. le Bord de l’Eau, 2016

L’après-Seconde Guerre mondiale a vu aux Etats-Unis une mobilisation des sciences humaines — associant chercheurs européens (Adorno, Horkheimer, etc.) et américains — dans le but de comprendre les causes de l’antisémitisme et du racisme et leurs conséquences sur la société. Dans ce contexte, Kardiner, psychanalyste formé auprès de Freud et promoteur du rapprochement entre psychanalyse et anthropologie, a cherché à mesurer l’impact de la hiérarchie raciale et sociale sur le psychisme et dans l’inconscient de ceux qu’elle opprime. Inventant une méthodologie psychobiographique entre cure analytique et enquête sociale,  il en révèle les effets dévastateurs dans la relation entre Noirs et Blancs.

Continuer la lecture de Conférence – Les traces psychiques de la domination. Essai sur Kardiner

Séminaire – Séance n°6

Européanisation : réalité ou mantra?

Vendredi 15 avril 2016
Lieu : UMR EVS – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle 604
Horaires : 9 h – 12 h

Intervenant-e-s : Emmanuelle Boulineau (EVS), Clément Corbineau (EVS), Vasil Garnizov (New Bulgarian University)
et Anahita Grisoni (EVS).

Présentation de la séance

La séance discutera des utilisations et de la pertinence du concept d’européanisation au croisement de plusieurs disciplines (géographie, sociologie, anthropologie).

– Emmanuelle Boulineau (EVS, ENS de Lyon, Géographie): « L’européanisation, quel apport à la géographie? ».

– Clément Corbineau (EVS, Université Lumière Lyon 2, Géographie) : « Les multiples facettes de l’européanisation économique aux périphéries de l’Union européenne ».

– Vasil Garnizov (New Bulgarian University, Anthropologie): « L’européanisation : la perspective des européanisés. Le cas bulgare. »

– Anahita Grisoni (EVS, ENS de Lyon, Sociologie): « Ce que l’Europe fait aux mouvements sociaux : le cas de l’association Presidio Europa ».

Thèse CIFRE (2017-2019) – RIZE

Offre CIFRE (3 ans)
Appel à candidature pour un doctorat en sciences humaines et sociales

RIZE_these2016Le Rize, équipement culturel de la ville de Villeurbanne, développe depuis 2009 des résidences de chercheurs/euses dans le cadre de ses activités scientifiques. Chaque année, il accueille en stage long deux ou trois étudiant-e-s de Master recherche en sciences humaines et sociales, ainsi qu’un-e doctorant-e en thèse CIFRE tous les trois ans. A partir de la rentrée universitaire 2016/2017, l’équipe du RIZE souhaite recruter une nouvelle personne en doctorat pour la durée de sa thèse (3 ans), dans le cadre d’un contrat CIFRE. Les axes de recherche et les conditions de collaboration avec le Rize sont exposés dans l’appel à candidature ci-dessous.

Appel à candidature : Cliquer ICI.

Pour plus d’informations, contacter : 
– Anne-Pascale Jacquin : ap.jacquin@mairie-villeurbanne.fr (tél : 04 37 57 17 02).
-Vincent Veschambre : vincent.veschambre@mairie-villeurbanne.fr (tél : 04 37 57 17 01).

Le site internet du RIZE : http://lerize.villeurbanne.fr

Conférence – « La danse au travail »

La danse au travail : analyse anthropologique des conditions de production du savoir-faire

Séminaire conjoint Atelier 6 – Atelier 7

Mardi 5 avril 2016, 14h
Université Lyon 3
Amphithéâtre Doucet-Bon (1er étage)
18, rue Chevreul, Lyon 7e

Georgiana Wierre-Gorre
(Université Blaise Pascal Clermont 2, laboratoire ACTé)

Aujourd'hui à deux mains
Photo : Quentin Bertoux (http://www.houbin-nondenom.com/aa2m.html)

A partir d’une recherche impliquée sur le projet de documentation filmique des gestes de métier faits « à blanc » de la chorégraphe Pascale Houbin, projet intitulé Aujourd’hui à deux mains, Georgiana Wierre-Gorre propose de réfléchir sur la manière dont la chorégraphe réussit, sous des contraintes temporelles très serrées, à transformer un savoir-faire et une expertise artisanaux en savoir-faire dansé, ou, du moins, l’illusion de celui-ci. Quelles sont les conditions de production, interactionnelles et intersubjectives, de ces gestes « dansés » ? Quelles sont les procédures opérationnelles à l’œuvre ? Quels sont les ressorts de ce travail chorégraphique ? Continuer la lecture de Conférence – « La danse au travail »

Vient de paraître : De Bonn à Berlin (Antoine Laporte)

De Bonn à Berlin
Le transfert d’une capitale (1990-2010)

Antoine Laporte

Presses Universitaires du Midi

De Bonn à Berlin

Comment la ville de Berlin est-elle redevenue capitale de l’Allemagne unifiée ? Pourquoi cette ville a-t-elle été choisie, au prix d’un vote si serré, pour accueillir les principales institutions fédérales ? En quoi quitter Bonn pour une ville beaucoup plus vaste et peuplée a pu changer les pratiques liées au pouvoir ?

En 1999, le gouvernement et le parlement allemands quittent la petite ville rhénane de Bonn pour s’installer à Berlin, la plus grande agglomération du pays. Cet événement, directement consécutif de la réunification de 1990, constitue un des jalons importants de l’histoire politique et urbaine de l’Allemagne contemporaine. Il a d’une part contribué à la métamorphose de Berlin, tant marquée par la Seconde Guerre mondiale puis la guerre froide, et d’autre part, a mené à la gestion de l’état original de « post-capitale » à Bonn.

Pour Berlin, redevenir capitale contribue à se confronter à son passé de siège du pouvoir nazi et est-allemand tout en se réinventant. La ville dresse donc, dans les années 2000, le bilan du fonctionnement d’un centre de décision moderne appuyé sur une myriade de métiers dont la marche quotidienne se fond dans son tissu urbain.

Antoine Laporte est maître de conférences en géographie à l’École normale supérieure de Lyon. Ses travaux portent sur les rapports entre État et territoires en Europe, la géographie politique des capitales d’État et les questions de fédéralisme et de décentralisation en Allemagne et en France.

Sommaire : cliquer ici.
Introduction : cliquer ici.

Vient de paraître : Géo-Photographies (Danièle Méaux)

Géo-Photographies
Une approche renouvelée des territoires

Danièle Méaux

Filigranes Éditions (2015)

Geophotographie_D_MeauxLe paysage est très présent dans le champ de la photographie contemporaine. Mais c’est moins l’inscription dans un genre traditionnel qui retiendra ici l’attention que le notable tournant des pratiques qui s’est opéré au fil des quarante dernières années. Que ce soit dans le cadre de commandes ou de projets personnels, nombreux sont les photographes qui s’orientent aujourd’hui vers une investigation du territoire et une écoute méthodique de ses évolutions. À travers la réévaluation des apparences visibles amenée par le médium, les organisations spatiales se trouvent questionnées ; l’image propose ainsi une nouvelle forme de réflexion géographique. Continuer la lecture de Vient de paraître : Géo-Photographies (Danièle Méaux)

Vient de paraître : Patrimonialisations croisées (dir. O. Givre et M. Regnault)

Patrimonialisations croisées
Jeux d’échelles et enjeux de développement

(dir.) Olivier Givre et Madina Regnault

Presses Universitaires de Lyon (PUL)

La notion de « patrimonialisation » désigne certes une tendance à la production croissante de « patrimoines », par des acteurs hétéroclites (institutions nationales ou internationales, acteurs locaux, société civile) et à des échelles locales et globales fortement intriquées. Mais le terme a également intégré le vocabulaire des sciences sociales, au croisement de plusieurs champs de recherche et de nombreux débats théoriques et méthodologiques. Normative pour les uns, heuristique pour les autres, la question de la patrimonialisation est loin de faire consensus. Les processus patrimoniaux constituent néanmoins un observatoire privilégié des rapports entre affirmation de valeurs et prescription de normes, entre situations locales et dynamiques globales. Continuer la lecture de Vient de paraître : Patrimonialisations croisées (dir. O. Givre et M. Regnault)